Quintus varus

Le quintus varus est une déformation du 5ème orteil, souvent congénitale et s’aggravant avec l’âge. L’orteil est dévié au-dessus du 4ème. La déformation porte le nom complet de « quintus varus supradductus ».

 Quintus varus supradductus : le 5ème orteil est dévié vers le 4ème et se positionne au dessus de lui

Quintus varus supradductus : le 5ème orteil est dévié vers le 4ème et se positionne au dessus de lui.

Anatomie

La déformation en quintus varus trouve son origine dans une rétraction importante des parties molles autour de la base du 5ème orteil. Elle concerne notamment l’enveloppe articulaire (capsule), le tendon extenseur de l’orteil, mais également la peau. C’est la raison pour laquelle le traitement chirurgical est difficile.

Symptômes

Le principal problème est celui de la gêne au chaussage, auquel s’associe de façon plus ou moins marquée la question esthétique.
Comme pour l’hallux valgus, la chirurgie ne doit pas être réalisée pour cette seule raison esthétique. Elle doit être réservée au traitement de symptômes authentiques, bel et bien présents.

Chirurgie classique à ciel ouvert

La chirurgie classique à ciel ouvert consiste à allonger tous les éléments anatomiques rétractés. Elle est délabrante, techniquement difficile à réaliser, et comporte un risque non négligeable de récidive.

Quintus varus : chirurgie classique à ciel ouvert nécessitant une détente des parties molles et en particulier de la peau

Quintus varus : chirurgie classique à ciel ouvert nécessitant une détente des parties molles et en particulier de la peau

Chirurgie percutanée du quintus varus

La chirurgie percutanée permet une correction beaucoup plus simple à la fois pour le chirurgien et le patient. Les éléments rétractés sont tout d’abord sectionnés à l’aide d’un bistouri miniaturisé. Afin d’améliorer la puissance de la correction et pour réduire davantage le risque de récidive, une ostéotomie (coupe osseuse) percutanée de la première phalange est pratiquée. Ainsi le 5ème orteil se trouve réorienté en position correcte et ses parties molles détendues.

Quintus varus : osteotomie de P1 qui permet de corriger l’axe de l’orteil, en plus de la libération des parties molles.

Une broche temporaire introduite dans l’orteil permet de pérenniser la correction. Elle est parfaitement tolérée et n’empêche pas de marcher normalement.

Quintus varus : après ostéotomie de P1, une broche temporaire introduite dans l’orteil fixe la correction.

En fin d’intervention, l’axe de l’orteil est corrigé et un pansement confectionné.

Quintus varus : aspect en fin d’intervention, pansement en place.

Suites opératoires

Comme pour le taylor bunion auquel le quintus varus est souvent associé, l’appui est autorisé immédiatement sur le pied opéré. Pendant les premiers jours, le pansement fait office de « chausson » pour une autonomie complète à domicile. Une fois changé, le 2ème ou 3ème jour, un simple pansement adhésif permet le port de chaussures larges non médicalisées de type basket.
A 3 semaines, la broche broche est retirée au cours d’une simple consultation, sans aucune douleur.
Le vélo et la natation peuvent être repris à 1 mois et la course à pied à 2 mois.