Top Vidéo

Aponévrose plantaire

Pathologies concernées :

Présentation :

L’aponévrose plantaire est une formation insérée en arrière sur l’os du talon (calcanéum), en avant à la base des orteils. Elle permet la répartition des pressions à la marche, possède un rôle d’amortisseur, et s’oppose à l’effondrement de l’arche longitudinale du pied.

Elle est très sollicitée par les pratiques sportives, en particulier dans l’athlétisme, le marathon, le football, la danse… Sa rupture se voit en particulier au judo et au karaté.

Son atteinte chronique sous forme d’épine calcanéenne ou d’aponévrosite plantaire se présente habituellement par des douleurs sous le talon, augmentant à l’appui, présentes dès le premier pas, diminuant par échauffement, et s’aggravant en fin de journée.

Le diagnostic est simple :

Il est affirmé par l’examen clinique. Il consiste à tendre l’aponévrose en mettant le gros orteil vers le haut (flexion dorsale); la palpation directe de l’aponévrose est alors très douloureuse. Une pathologie d’insertion (enthésopathie) du tendon d’Achille est souvent associée.

Les radiographies :

Elles peuvent montrer la fameuse épine calcanéenne, qui correspond à l’ossification de l’aponévrose sur son insertion calcanéenne. Elle est toujours désignée par le patient comme responsable des douleurs, alors qu’en réalité elle n’est que la traduction radiologiquement visible du phénomène.

Le traitement :

Il consiste dans la grande majorité des cas à confier le patient au podologue, qui confectionne des semelles à placer dans les chaussures habituelles. Les infiltrations sont rarement indiquées, la chirurgie exceptionnelle. L’exérèse de l’épine n’est en rien la solution du problème.

Aponévrose plantaire - Hématome après rupture de l'aponévroseAponévrose plantaire - IRM visualisant la ruptureAponévrose plantaire - Epine calcanéenne

Image 1 : hématome par rupture de l’apovévrose plantaire survenue au karaté

Image 2 : rupture visible sur l’IRM (examen inutile en dehors de ce contexte traumatique)

Image 3 : en vert le trajet de l’aponévrose qui s’insère en arrière sur le calcanéum, en rouge l’innocente épine, en bleu l’association fréquente à une pathologie d’insertion du tendon d’Achille.

Be Sociable, Share!
  • Twitter
  • Facebook
  • email
  • Delicious
  • LinkedIn
  • Digg

Top Actualité

nouvel obs, classement 2013 des hôpitaux et des cliniques, chirurgie du pied, hallux valgus, classement
Nouvel Obs : Classement 2013 des Hôpitaux et des Cliniques.
chirurgie mini-invasive et percutanée du pied, Cyrille Cazeau, Levon Doursounian, GRECMIP chez Sauramps médical